Souvenirs d'écolier

Publié le par romaric

Partager le quotidien de jeunes écoliers est une expérience autant exaltante qu'amusante. Âgés de 5 à 10 ans, exubérants et turbulents, ils provoquent parfois l'irritation des enseignants. Toutefois, leur innocence et leur gaieté enfantine dissipent bien d'orages.

 

Ces jeunes sont issus de divers horizons et de différentes catégories sociales. Cependant, le système scolaire est conçu de tel sorte qu'on a quelque peine à établir des dissemblances. Vêtus d'uniformes kaki pour les garçons, et bleu carrelé pour les filles, ces aspirants au savoir envahissent la cour de l'école dès 7h30 dans une cacophonie et un tumulte à réveiller les morts.

 

Durant un quart d'heure, le jeu est roi: courses-poursuites, taquineries, gambades, cris joyeux, grimaces comiques, causeries drôles etc. La sonnerie stridente met ensuite un terme aux ébats juvéniles. Au tohu-bohu infernal succède un silence de cathédral, prélude à une concentration intellectuelle. Pour maintenir cette ambiance silencieuse, les enseignants circulent entre les rangées, l'air sérieux et studieux. Gare à celui qui perturbe la classe ou ne connaît pas ses leçons de grammaire et de calcul! Il aura des tas de phrases à recopier pour le lendemain.   

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article