La philanthropie, un comportement intéressé ?

Publié le par romaric

Il est dans ce bas monde des personnes, qui par leurs oeuvres, contribuent à l'amélioration des conditions de vie des hommes. En cela, elles contrastent avec notre société remplie d'égoïsme. Hommes ou femmes au grand coeur, apôtres des causes désespérées, ces bienfaiteurs rallument la flamme de l'espérance dans le coeur des laissés-pour-compte.

 

Épris d'un intérêt bienveillant pour leurs semblables et profondément affligés par l'état déplorable du monde, les philanthropes utilisent leurs ressources au profit de l'humanité. Ainsi, ils n'hésitent pas à soutenir toute action sociale menée par les ONG et participent à la création de fondations. Leurs dons généreux sont d'ordre matériel ou financière et comblent des besoins important en cas de désastre.

La liste des personnes pouvant prétendre au nom de philanthrope est longue et comprend aussi des noms d'individus ayant vécu, il y a très longtemps. Ceci pour dire que l'altruisme caractérise depuis bien
longtemps déjà nombre de nos semblables. Cependant, force est de constater aujourd'hui l'émergence d'une classe de profiteurs, qui sous le couvert d'oeuvres de charité, s'emploient à véhiculer leurs opinions et à vendre leur image.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sékateur 12/08/2012 17:51

Tout à fait exact, c'est à se demander où se situe actuellement la "vraie" philanthropie. En dehors de l'action en elle-même, il y a la médiatisation, parfois nécessaire, mais qui peut être vue
comme une publicité pour le philanthrope. Qui est sincère, qui utilise son action pour se faire valoir ? Difficile de trancher...

romaric 13/08/2012 19:01


Difficile de trancher, en effet, que ne serait pas disposé à faire l'homme, juste pour se faire bien voir? Quand il sait que ce titre, généralement bien vu, lui ouvrira toutes les portes. Combien
sommes-nous aujourd'hui à agir par pur altruisme?