Combattre l'oisiveté

Publié le par romaric

De tous les maux susceptibles de gâcher l'existence d'un homme, l'oisiveté peut être considérée comme la pire qui soit. Un individu oisif dispose d'un temps considérable, qui mal employé, a des effets pernicieux. Ainsi, certains adolescents désoeuvrés se livrent à des actes de vandalisme.

Les moyens pour venir à bout de l'oisiveté sont pourtant légion. Nous vivons dans une société où le champs des connaissances est presque illimité. Exploiter cette mine inépuisable de savoir constitue un moyen efficace de lutter contre le désoeuvrement. La lecture d'ouvrages classiques, l'apprentissage de langues étrangères, l'initiation à l'informatique, les visites touristiques, les rencontres entre amis, etc sont autant de possibilités s'offrant à l'oisif.

En réalité, le désoeuvrement s'apparente parfois à une sorte de paresse mentale. Il faut faire preuve d'initiative personnelle et non rester les bras croisés d'autant plus que pareille inaction peut atrophier les neurones et scléroser l'imagination. Même un âge avancé n'est pas un handicap à l'assimilation de notions nouvelles. Il est toujours possible de stimuler son intelligence par des activités simples et enrichissantes. En définitive, vaincre le désoeuvrement est à la portée de l'individu résolu.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article